• mar. Juil 5th, 2022

Santé : La Société Camerounaise de Pneumologie est prête

ByTech237

Juil 29, 2019

Santé : La Société Camerounaise de Pneumologie est prête

La Société Camerounaise de Pneumologie a tenu son Congrès les 27 et 28 juillet 2019 à Yaoundé.

La Société Camerounaise de Pneumologie a tenu son Congrès les 27 et 28 courant à Yaoundé, sous le haut patronage du Ministre de la Santé Publique représenté par l’Inspecteur Général n°2. Ce congrès qui a réuni les Experts venus de plusieurs pays dont la Côte d’ivoire et le Gabon. Il a été l’occasion pour le Président national KUABAN Christopher de remercier tous les partenaires tant nationaux qu’internationaux pour leur appui sans failles et leur accompagnement sans limite dans la noble mission qui est la leur. Placé sous le thème : « Syndrome d’apnée du sommeil, infections respiratoires, maladies interstitielles pulmonaires, » ce congrès est le 3ème du genre, et a aussi été l’occasion pour cette association de faire un bilan rapide des différentes pathologies affectant le quotidien des populations mondiales et celles du Cameroun en particulier, à travers une leçon inaugurale.

Une attitude des participants

La tuberculose est la première pathologie pulmonaire enregistrée spécialement chez les personnes atteintes du sida, soient plus de 26 000 nouveaux cas détectés en 2018 selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). 194 000 cas de tuberculose alors que l’incidence attendue est de 28 000 cas dans les 194 000 détectés ; 5,5% sont des enfants. 171 cas de tuberculose multi résistance (qui résistent aux traitements) ont été détectés. Le taux de mortalité est de 6% tandis que le taux de réussite thérapeutique est de 84% malgré les efforts considérables et louables fournis jusqu’ici. La Société Camerounaise de Pneumologie (SCP) n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.

Ce congrès aura eu le mérite de voir la synergie qui existe entre l’Association Camerounaise de Pneumologie et le gouvernement représenté par le ministère en charge de la santé publique. Vivement que les résolutions de ce congrès soient prises en compte afin d’améliorer encore un peu plus, le quotidien des populations et particulièrement les plus défavorisées.

Guy Maxime Banyolak

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.