• lun. Août 8th, 2022

Quand la solidarité s’exprime à Sangmelima !

ByTech237

Mai 26, 2019

Quand la solidarité s’exprime à Sangmelima !

La petite Endele Evina Vanessa, élève au CM2 dans une école publique à Sangmelima, a été victime d’un accident le 22 mai 2019, percutée par une moto qui a pris la fuite. Elle a aussitôt après l’accident, été accueillie à l’hôpital de référence de la ville. Il faut préciser que cette petite fille vit à Sangmelima avec sa sœur aînée elle aussi mineure et loin de leurs parents très démunis, vivant dans leur village Mintom dans le Dja et Lobo, loin du centre urbain. Informé de la situation, un jeune homme très connu dans la ville, Alain Fibi pour ne pas le nommer, qui a lui aussi perdu sa maman dans les mêmes conditions avec fuite du motoman depuis le 12 mars dernier à Sangmelima, a décidé de voler au secours de la petite Vanessa. C’est ainsi qu’à travers ses multiples posts sur les réseaux sociaux, il tirera la sonnette d’alarme, car un scanner s’avérait nécessaire.
La solidarité agissante

Répondant à ses appels, plusieurs Camerounais ont laissé parler leur cœur ; l’on a pu transférer la petite Vanessa au Centre des Urgences de Yaoundé (CURY) qui y est passée au scanner. Le résultat est sans appel : la petite Endele Evina Vanessa a subi un traumatisme sévère. Le scanner et les premiers soins ont pu être assurés grâce à l’élan de cœur des citoyens Camerounais qui ont cotisé pour le moment 350 000 F(Trois cent cinquante mille francs). 100 000F sont attendus de Sa Majesté E.B., Directeur Général des Assurances du Cameroun. Toutefois, au moment où nous mettions cet article sous presse le dimanche 26 mai 2019, une facture de 60 400 souffrait entre les mains d’Alain Fibi et de quelques amis qui se sont joints à lui et au personnel médical puisqu’en tout, ils ne disposent que de 22 500 F (Vingt-deux mille cinq cent francs). En attendant la réaction effective de Sa Majesté et de bien d’autres âmes charitables, il faut signaler que depuis hier, la petite Vanessa a donné quelques signes d’espoir : elle a bougé les paupières et le bras. Ce qui a suscité une certaine espérance au sein des bienfaiteurs et le personnel médical à son chevet malgré la chirurgie neurologique envisagée. La solidarité s’inscrit en lettres d’or à Sangmelima autour de la petite Endele Evina Vanessa. Pour toute aide, prière d’entrer en contact avec Alain Fibi aux numéros 699 566 922 ou 677 930 275. Aussi importe-t-il de signaler que cet appel à la solidarité ne se limite pas seulement aux habitants de Sangmelima ni aux originaires de ce département, mais de tous les Camerounais d’ici et d’ailleurs.
Léonard Fandja

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.