• jeu. Juin 30th, 2022

Paul Biya : Un géant politique

ByTech237

Mar 9, 2020

C’est la quintessence de l’ouvrage du Dr Michel Oyane, dédicacé le 28 février dernier au grand amphithéâtre de l’ENAM, sous le haut parrainage du Ministre Directeur du Cabinet civil de la Présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo.

Avait-on encore besoin d’écrire un livre sur Paul Biya tellement on a tout dit sur l’homme, sa politique, son parcours, la symbolique de son nom et même ses silences ? La réponse à cette question est positive. Surtout après avoir assisté à la dédicace de l’ouvrage du Dr Michel Oyane, dont le titre est :« Le président Paul Biya face à l’élection présidentielle 2018 : l’avantage du sortant, l’attrait du nouveau et l’aventure politique ».

 Paru aux éditions Publibook en 2019 en France, cet essai prospectiviste de science politique (plus qu’il avait été achevé d’écriture avant l’élection présidentielle du 07 octobre 2018) concerne le système politique camerounais avec une emphase sur le président de la République, Paul Biya, qui en est l’acteur principal. Contenant 266 pages, ce livre se structure autour de deux parties constituées chacune de deux chapitres, le tout s’ouvrant par une introduction et se fermant sur une conclusion générale. La trame centrale étant un focus sur le candidat Paul Biya dans le cadre de sa réélection à la présidentielle du 07 octobre 2018. L’auteur part d’une observation simple à savoir que le candidat naturel du RDPC n’a jamais perdu une élection présidentielle depuis le 11 octobre 1992. Il est plutôt allé de victoires en victoires. Pourquoi ? L’ouvrage du Dr Oyane nous donne la recette. Selon l’auteur, si le grand entrepreneur qu’il appelle le « géant politique », réussit à s’imposer à tous les scrutins présidentiels depuis l’ouverture du jeu démocratique des années 1990, face aux « nains politique », c’est parce que le premier mobilise un ensemble de ressources. Celles-ci sont d’une part d’ordre statutaires et institutionnelles. En effet, il est prouvé dans l’ouvrage que les victoires du président sur ses adversaires sont dûs en partie au fait qu’il part aux élections avec l’avantage du statut de président sortant. D’où la référence faite au niveau de la première partie du sous-titre : « l’avantage du sortant ».

 Bien plus ajoute l’auteur, en dehors de « l’avantage du sortant », Paul Biya, mobilise également un ensemble de ressources structurelles et un vaste réseau relationnel qu’il n’hésite pas à utiliser pour battre à plate couture ses challengers.

 En outre, l’essai qui a reçu le soutien spécial du professeur Jacques Fame Ndongo, Ministre de l’Enseignement supérieur, révèle ce que l’auteur appelle lui-même, les points de fragilité du Renouveau. Caractérisés entre autres par une santé économique relative, des politiques sociales perfectibles, le chômage des jeunes et le dilatoire au sujet de l’unité nationale. Venant ainsi confirmer avec le préfacier, Mathias Éric Owona Nguni, le statut de cette œuvre. « Il ne s’agit pas d’un essai d’opinion, mais un essai de science politique », a-t-il indiqué. C’est donc un ouvrage agréable à lire que le diplômé des universités de Yaoundé II et de Nantes, spécialiste de communication et marketing politique au département de science politique de la faculté de Sciences juridiques et Politiques de l’Université de Yaoundé II a présenté au public venu nombreux assister à ce grand banquet intellectuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.