• lun. Août 8th, 2022

NORD-OUEST : Un gendarme tué lors d’une mission de protection du Fon Sénateur du parti au pouvoir

NORD-OUEST : Un gendarme tué lors d’une mission de protection du Fon Sénateur du parti au pouvoir !

Un gendarme a été tué par les populations de Bangolam qui voulaient en finir avec son Fon et sa famille.

La journée du 07 novembre restera une journée inoubliable pour les éléments des forces de police et de gendarmerie ayant échappé à la mort dans le village Bangolam du département de Ngoketundja dans la région du Nord-Ouest. En effet, le Fon Chafah de Bangolam qui plus est Magistrat et Sénateur du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (R.D.P.C.) est vomi par ses sujets qui estiment que le Chef a perdu la confiance mise en lui à cause de son sa conversion à la foi chrétienne. Toutefois, si après sa conversion, le Fon Chafah abandonnait son trône, le problème ne se serait pas posé. Car dans une localité où 80 % de la population est attachée à ses us et coutumes , et où la majorité est de croyance islamique, le courant ne passait plus entre le Fon et ses administés dépus sa conversion il y a deux ans lors d’une croisade évangélique organisée par l’Apôtre John Chi au stade de Bamenda. En ce jour du 07 novembre 2016, la population a trouvé qu’elle en avait ras-le-bol et devait prendre ses responsabilités face à un Fon « irresponsable » en qui elle ne se reconnaît plus. Un détachement des éléments des forces de l’ordre assurait la protection du Fon et de sa famille. Puis les choses ont dégénéré au point où la population a voulu en finir avec la famille royale. Face à la furie de ses sujets, les éléments de gendarmerie et de la police ont sollicité le renfort. Malheureusement les choses se sont précipitées au point où ce fut la débandade totale. Les éléments détachés ont choisi d’exfiltrer la famille royale. Mais au cours de cette opération, un élément de gendarmerie trouvera la mort puisqu’ayant été atteint par balle réelle. D’autres, abandonnés par le véhicule chargé de transporter la famille royale, vont être blessés par les pierres et couteaux. Ces évènements survenant au lendemain de la célébration du 34e anniversaire de l’accession du Président Paul Biya au pouvoir, il y a lieu de se demander si à cette occasion, le Fon n’a pas une fois de plus brillé par une certaine arrogance qui caractérise souvent les nouveaux convertis à une foi ou à une nouvelle croyance même ésotérique ? En tout cas, nous nous efforcerons d’apporter les réponses à ces questions dans nos prochaines publications. En tout cas, la Chefferie est vacante et le Fon se serait déjà réfugié à Yaoundé.

Léonard Fandja

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.