• mar. Juil 5th, 2022

Nécrologie : Le quartier Mvog-Ada encore éprouvé

ByTech237

Mar 17, 2020

Après l’inhumation le week-end dernier 15 de Maurice Ebanga, voici venu le tour d’un autre fils du quartier Mvog-Ada, Le grand Bassiste de renommée internationale, le Camerounais Ntoumba Minka qui a passé l’arme à gauche depuis le 17 février 2020 à l’hôpital de Melun en France.

D’abord comme une traînée de poudre avant confirmation ensuite, la nouvelle du décès du père de « L’homme est mauvais » est tombée comme un couperet. Cependant, n’ayant pas eu la nouvelle de sa maladie, le public a refusé de l’admettre. Ce sont les réseaux sociaux qui viendront par la suite convaincre les sceptiques avec l’envahissement de la toile par cette nouvelle triste. Le virtuose de la Basse, le Moraliste Ntoumba Minka a bel et bien tiré sa révérence. L’Afrique en général, et le Cameroun en particulier,  pleurent un de ses dignes fils avec les familles :

La grande famille NDOC-BADJECK ;

La grande famille LOG-NNEMB ;

La grande famille LOG-NGOMBII ;

La famille LOG POUTH ;

La grande famille NTOUMBA MINKA à Paris ;

La famille MINKA Kroell en Allemagne ;

La famille NWAHA Elisabeth en France ;

La famille MINKA à Yaoundé ;

La famille NTOUMBA Daniel à Douala ;

La famille BAYIHA BA OUM à Bot Makak ;

La famille NDOG –NGOND à Madjack ;

La famille ENANE à Eséka ;

La famille NWAHA en Côte d’ivoire ;

La grande famille des Artistes.

Ces familles sont celles qui portent particulièrement le deuil, car elles perdent en Ntoumba Minka, le fils, le petit-fils, le père, le gendre, le beau-frère et le collègue.

Qui était NTOUMBA MINKA ?

            Né un 17 juin au quartier Mvog-Ada à Yaoundé, il était fils d’un fonctionnaire du Ministère des Transports et d’une mère ménagère. Très tôt, il sera orphelin de père. Grâce aux efforts de sa tendre mère et de la famille, il va à l’école comme tous les petits enfants de son quartier. Très tôt, il est contaminé par le virus de la musique. Très doué, il sera remarqué et apprécié par ses camarades de classes et fera ensuite partie intégrante de l’orchestre du collège. Le virus se propageant dans son organisme, il côtoie les aînés et sera même sollicité par l’orchestre national pour accompagner Pierre-Claver Zeng dans les années 80. L’orchestre de la CRTV le sollicite à cause de son talent reconnu, mais pour des raisons apparemment inavouables, il est mis de côté. Toutefois, il continuera de servir dans les cabarets aux côtés de ses aînés tels que Mbarga Tino, Ernest Mvouama, Chaud Lapin et autres. Marqué par le décès précipité de son papa et par les difficultés rencontrées par sa Vendeuse de beignets de mère, le jeune Ntoumba Minka alors âgé d’une vingtaine d’années, va se chercher ailleurs comme on dit vulgairement chez nous au Cameroun. C’est ainsi qu’il se rend au Nigéria voisin, impressionne Prince Nico Mbarga de regrettée mémoire, le recrute dans son très grand et emblématique orchestre de l’époque : Le Rokafill Jazz. Il ne s’arrêtera pas en si bon chemin car très ambitieux et déterminé, il ira au Bénin, puis au Burkina Faso où il rencontrera son compatriote Roméo Dika avec qui il écrira une page de l’histoire de la musique camerounaise ; ceci sous le règne du Capitaine Thomas Sankara dont il quittera le pays après son assassinat par qui vous savez, avant de se rendre en Côte d’ivoire. Y étant, il fera la connaissance de plusieurs artistes africains et camerounais dont Meiway avec qui il écrira une autre page de l’histoire de la musique africaine avec la création du groupe Zogang. De la Côte d’ivoire, il partira pour la France pour de nouveaux horizons. Il y a écrit les plus belles pages de sa carrière musicale en compagnie des grands noms comme Papa Wemba, Koffi Olomide, Werrason, Alpha Blondy, P.Square, Awilo Logomba, Guy Lobe, bref, la fine fleur de la musique africaine en France. Aura-t-il les obsèques à la dimension de son rang ? Nous posons juste la question.

Le programme des obsèques

13 mars 2020

8h00 : Mise en bière à l’hôpital de Melun ;

11h00 : Messe de recueillement en l’Eglise Saint Supplice, Place Saint Supplice -75006 Paris ;

13h00 : Départ pour l’aéroport ;

13h30 : Collation offerte par la famille ;

20h00 : Hommage musical au salon Divas, 5, rue Henri Bergson -92600 Asnières sur Seine par de nombreux Artistes africains de stature internationale.

14 mars 2020

20h35 : Arrivée de la dépouille à l’Aéroport International Yaoundé – Nsimalen.

Du lundi 15 au 25 mars 2020

Recueillement tous les soirs au domicile familial à Mvog-Ada, sis lieu-dit El dorado.

26 mars 2020

12h00 : Levée de corps à l’hôpital Central de Yaoundé ;

13h00 : Messe à la Cathédrale Notre Dame-des-Victoires de Yaoundé ;

14h00 : Tour de ville ;

15h00 : Escale d’honneur au carrefour El Dorado à Mvog-Ada ;

17h00 : Départ pour la maison du Parti à Nkoldongo ;

20h00 : Messe, suivie du mot du chef de la famille ;

               Grande veillée jusqu’à l’aube.

Vendredi 27 mars 2020

11h00 : Départ du cortège pour le village IKOA NGOMBE SONG MBEN ;

14h00 : Arrivée et installation de la dépouille ;

20h00 : Messe suivie de la veillée jusqu’à l’aube.

Samedi 28 mars 2020

08H00 : Début des cérémonies traditionnelles ;

10h00 : Témoignages suivis de la messe ;

11h30 : Inhumation ;

13h30 : Collation.

Salut l’Artiste ! Tu es entré dans l’histoire pour y rester à jamais. Et comme dit Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus : « Mourir c’est entrer dans la vie de la félicité éternelle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.