• mer. Sep 28th, 2022

Musée Mother of Humanity : Le Minac décidé à le sortir des oubliettes

ByTech237

Juin 26, 2019

Musée Mother of Humanity : Le Minac décidé à le sortir des oubliettes

Le projet du Musée « Mother of Humanity » était au centre d’une rencontre au Cabinet du Ministre des Arts et de la Culture dans l’après-midi du mardi 25 juin 2019.

Autrefois annoncée en grandes pompes avec les visites des Afro Américains, le projet du Musée« Mother of Humanity » avait fini par tomber dans les oubliettes ; ce, malgré les espoirs que cela avait suscités auprès des Camerounais, et particulièrement des Journalistes et des Tour Operators. A l’occasion d’une rencontre au Cabinet du Ministre des Arts et de la Culture Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt dont l’objectif était de relancer et de mettre tout en œuvre pour que ce projet voit le jour, le Professeur Paul Pondi a présenté le projet aux administrtions partenaires et les retombées qui en découlent.

Un projet à la fois touristique et économique

De l’intervention du professeur Paul Pondi, l’on retiendra que le projet est d’une importance incommensurable, notamment sur le plan politique, culturel, messianique et économique. Sur le plan politique, ce sera en quelque sorte, la reconnaissance de la lutte menée par les pères du panafricanisme qu’ont été les Afo-Américains Sylvestre William, Trinidad Tobago et Marcus Garvey pour ne citer que ceux –là. Sur le plan messianique, ce sera le lieu de pèlerinage, entendu ressourcement et même du retour au sources des Rastamen en mémoire de Bob Marley d’une part et d’Hailé Sélassié. Sur le plan économique, il faut rappeler que d’après le Professeur Paul Pondi , la Tour Eiffel rapporte en moyenne 435 milliard d’euros chaque année à la France. Ce qui devrait amener les Camerounais à saluer l’initiative du Ministre Pierre Ismaël Bidoung MKpatt qui, conscient de l’apport d’un tel projet sur le plan économique et particulièrement sur le taux de croissance, a décidé d’accélérer le processus de réalisation de ce projet qui avait déjà été vanté au Camerounais à 2 reprises lors des sorties du l’ancien Ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary en présence d’une forte délégation d’Afro-Américains conduite par l’ONG ARK JAMMERS et l’Artiste Sally Nyolo. Faut-il le rappeler, ce projet créera assurément beaucoup d’emplois et particulièrement, dans le secteur des nouvelles technologies.

Léonard Fandja

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.