• lun. Août 8th, 2022

Malades d’hépatites : S.O.S. DANGER !

ByTech237

Nov 27, 2019

Malgré les cris d’alarme des malades, aucune lueur d’espoir.

Notre journal s’est joint aux malades de l’hépatite pour tirer sur la sonnette d’alarme dans le but de porter à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, le manque de stock des produits subventionnés destinés à ceux-ci il y a un mois. Malgré ce cri d’alarme, rien n’a changé. A ce moment-là, nous vous informions que les produits subventionnés acquis autrefois au prix de 2 000 F était acquis au pris de 10 000 F dans certaines pharmacies. Actuellement, et cela est symptomatique du niveau de dégradation du pouvoir d’achat des citoyens camerounais, ce produit est vendu à 15 000 F dans certaines pharmacies dont une située à Olezoa. Quand on sait que depuis 1982 le pouvoir d’achat des camerounais n’a fait que baisser, il va s’en dire que la quasi-totalité des malades d’hépatites vont indubitablement vers la mort, au regard de leurs moyens dérisoires. Est-ce une question de volonté politique ? Le gouvernement camerounais serait-il engagé dans un projet inavouable d’extermination de ses citoyens ? Nos « axes lourds » n’en finissent pas de tuer. Est-ce que l’hépatite aussi doit exterminer les citoyens ? Ou alors, cette situation serait-elle due à l’incompétence des personnes en charge de la gestion des stocks des produits pharmaceutiques (hépatites, dialyse, VIH) au Cameroun ? Puisse le Ministre de la Santé Publique le Docteur Manaouda Malachie qui jouit encore de l’estime des populations camerounaises faire quelque chose pour mettre un terme à la détresse des malades d’hépatite ? Les malades comptent sur lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.