• dim. Juil 3rd, 2022

Lutte contre le covid-19 : Le Minac plaide en faveur des Artistes du Cameroun

ByTech237

Avr 24, 2020

Face à ses homologues d’autres pays membres de l’Unesco, le Ministre des Arts et de la Culture Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt a plaidé en faveur des artices du pays de Manu Dibango.

Face à ses homologues d’autres pays membres de l’unesco le Ministre des Arts et de la Culture Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt a plaidé en faveur des artistes du pays de Manu Dibango.
Alors le Corona virus (covid’19) continue d’endeuiller de nombreuses familles à travers la planéte et de plonger dans l’abîme les économies les plus fragiles notamment celles d’Afrique, les Ministres des 140 pays membres de l’unesco se sont réunis ce mercredi 22Avril 2020 par vidéo conférence pour faire le point de l’Etat de la culture et des Artistes face à cette terrible pandémie brutale et violente qui est venue modifier les comportements des sociétés.


L’occasion a donc été donné au patron des Arts et de la Culture du Cameroun de présenter les défis auxquels son département ministériel et lui même font face. Fidèle a lui même et à son volonté manifeste de ne pas céder du terrain à cette cruelle pandémie à travers les différentes mesures qu’il a prise jusqu’ici en étroite adéquation avec celles prises par le Chef de l’Etat et implanter par le Premier Ministre Chef du gouvernement, le Minac va tout d’abord saluer avec référence l’initiative prise par l’unesco en permettant cet échange d’expérience entre les différents chefs des Arts et de la Culture à travers le monde. Ensuite d’un ton frissonnant c’est à l’icône mondial Manu Dibango de regretter mémoire que le Minac agressera un énième  »mea culpa ». Il faut dire que la crise sanitaire qui frappe actuellement le monde a poussé les artistes comme les professionnels d’autres secteurs d’activités à développer des techniques d’expression nouvelles et innovantes bien qu’étant frapper de plein fouet par les mesures de confinement et de distanciation sociale comme l’a reconnu le ministre lors de son propose s’agissant du domaine des Arts et de la Culture dont nous avons la charge, la fermeture des frontières ainsi que le report des rassemblements de plus de 50personnes ont réduit à une portion congrue la programmation des activités du sous-secteur. La conséquences directe est la réduction drastique des revenus des artistes dont certains désormais reclus, travailler à développer les prestations nouvelles, originales et adaptées à la conjoncture difficile qu’ils traversent. » Il faut souligner que depuis son arrivé Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt a fait du bien-être des Artistes camerounais son plan de bataille.
Face donc à cette situation aussi soudaine que brutale le Minac a tenu a impliqué les 24 pôles artistiques et culturels organisés par disciplines afin de voir comment soutenir la résilience et le relèvement du secteur culturel dans notre pays à travers un appui financier. Si les chiffres n’ont pas filtrés espérons juste que le montant de l’enveloppe permettra s’il est validé de soutenir tout les artistes de tous les secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.