• lun. Août 8th, 2022

Lutte contre la propagation du coronavirus (covid-19) : La stratégie de la République de Djibouti.

ByTech237

Mar 26, 2020

Quand un gouvernement est compétent et doté de bons stratèges, la guerre s’opère avec détermination et une certaine sérénité.

Le coronavirus est devenu une pandémie parce qu’elle touche déjà plus de 2 continents. Le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait même déjà annoncé le pire pour l’Afrique. Les pays proactifs et donc compétents ont pris le mesure du mal et ont adopté une stratégie de combat qu’on pourrait qualifier de salutaire ; c’est-à-dire limitant la propagation du mal. Dans le cas de la République de Djibouti, le Ministre de la Santé Isman Ibrahim Robler avait déjà pris l’habitude de donner un point de presse chaque jour. Le Secrétaire Général du ministère Dr Saleh Banoita Tourab se chargeant de mettre à la disposition des organes de presse et autres concernés, un bref compte rendu.

Evolution

Au soir du 19 mars 2020, suivant la note du Dr Saleh Banoita Tourab, le site de Bouffard avait déjà été requisitionné pour la mise en quarantaine des personnes suspectes quel que soit leur rang et n’enregistrait que 03 personnes suspectes. Jusqu’au 22 mars 2020, la situation était statique et malgré cela, le ministre donne son point de presse tous les jours. Le 23 mars 2020, le Chef de l’Etat Ismail Omar Guelleh s’est adressé à la nation. Dans cette adresse à la nation, il a pris un certain nombre de mesures exceptionnelles en vue d’éviter la propagation du covid-19. Le Ministre de la Santé Isman Ibrahim Robler s’est chargé de l’implémentation de ces mesures. Force est de signaler qu’au soir du 22 mars, 29 personnes en provenance des zones à risque ont été soumis aux tests de dépistage du covid-19. A l’issue de ces tests, et ajoutés au 4 personnes en quarantaine, 2 personnes se sont avérées positives au test et 31 autres négatives. Toutefois, toutes les personnes ont été mises en quarantaine. Entre autres mesures, le gouvernement a décidé de désinfecter les surfaces de contact réguilier, de mettre en congé les personnels des entreprises et les sociétés qui emploient au moins 11 employés du 24 au 31 mars 2020, sauf le personnel essentiel. La fermeture des bars, restaurants (sauf services de plats à emporter), Malls, sauf le secteur de l’alimentation et clubs. Le gouvernement impose donc une mise en quarantaine et au confinement sans perte de salaire. Aux lecteurs d’en juger fort opportunément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.