• mar. Juil 5th, 2022

Libéré, mais redouté, il s’adresse à ses compatriotes

ByTech237

Mar 3, 2019

Libéré, mais redouté, il s’adresse à ses compatriotes

Aquitté après un procès qui dure depuis 8 ans, il a été retenu avant d’être libéré sous conditions. Malgré cette libération, il semble que les Etats sollicités pour l’accueilir le redouteraient. Néanmoins il a eu à échanger grâce à la magie de la téléconférence avec ses compatriotes. Lui, il s’agit de Charles Blé Goudé.

CHARLES BLÉ GOUDÉ EN VIDÉO-CONFÉRENCE DEPUIS LA HAYE.

« Aujourd’hui 2 mars 2019, cela fait exactement un mois, jour pour jour, le président Laurent Gbagbo et moi, nous sommes sortis de la prison de Scheveningen.

J’ai tenu à m’adresser à vous aujourd’hui, pour que vous constatiez que je ne suis plus en prison. Et avec ce grand nombre que je vois au baron de Yopougon, vraiment ça me rappelle les grands moments, mais ça me démontre surtout que vous êtes restés debout.

Je me considère comme un instrument de victoire.

Mon transfèrement à la Haye a servi l’histoire;

Mon procès a servi l’histoire;

Mon acquittement a servi l’histoire;

Mon maintien en prison malgré mon acquittement a servi l’histoire;

Et ma libération sous condition malgré mon acquittement continue de servir l’histoire.

Je suis un instrument de l’histoire. Je ne suis pas peut être l’ami de Gbagbo Laurent, mais je suis son élève. Quand je reviens, et je vais revenir bientôt, nous allons continuer le combat. Ne doutez pas un seul instant de notre victoire.

Moi, je ne connais personne à la CPI;

Moi, je ne connais personne à l’ONU;

Moi, je ne connais personne à l’Elysée en France, mais j’avais avec moi le droit et la vérité.»
Charles Blé Goudé, ce jour 2 mars 2019.

Léonard Fandja

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.