• dim. Juil 3rd, 2022

La Hayes : Charles Blé Goude et Laurent Gbagbo ont fait d’elle une ville touristique

ByTech237

Jan 20, 2020

En 8 ans de procès à la Cour Pénale Internationale (CPI), la Hayes est devenue une ville incontournable et touristique pour les panafricains dignes de ce nom.

L’amour, le soutien et la détermination des panafricains dignes de ce nom pour le Président Laurent Gbagbo et son fils spirituel Charles Blé Goudé, ont fini par rallier le Maire de la ville à la cause de ces derniers. En effet, pour le Maire de la ville, le gens ne peuvent pas faire tant de sacrisfices (payer pour le voye et sejourner sous le froid régulièrement pour un dictateur. La presence des milliers de panafricains dignes de ce nom à toutes les audiences, l’animation des veillées non loin de la prison par des Artiste de remons et les retombées économiques ont suscité l’adhésion des populations de la ville et des forces de l’ordre qui encadrent les manifestations à la cause des prisonniers de la France à la CPI.

Culture et tourisme

Depuis la liberté sous conditions des 2 prevenus depuis le 15 janvier 2019 et la déportation du Président Laurent Gbagbo en Belgique, il importe de relever que la presence de Charles Blé Goudé à la Hayes continue de faire de cette ville, le lieu de l’expression de l’amour, de la culture et du tourisme. En effet, depuis leur sortie des geoles, les délégations ivoiriennes comprenant aussi des africains et des européens épris de justice et de paix, ne cessent de défiler à la Hayes encourager et manifester leur indéfectible attachement à ces deux monuments de la politique en Afrique. Hier, ce sont les filles de la cité des antilopes conduits par Guy Zoré et Eugemène Tagro qui ont écrit leur page de l’histoire de la Côte d’Ivoire. L’entretien et les parades culturelles étaient à la dimension de l’estime de ceux-ci pour Charles Blé Goudé. Aussi faut-il rappeler que la délégation d’hier n’est pas la première du genre et que plusieurs délégations du village et de ses frères de la diaspora ont déjà fait le déplacement de la Hayes. Dernièrement d’ailleurs, KKB faisait partie de la délégation.

Puisque tout laisse penser que le dilatoire qui a cours en ce moment ne vise qu’à tenir loin des élections de 2020 en Côte d’Ivoire, ces 2 figures qui font peur aux predateurs de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.