• mer. Sep 28th, 2022

Journée Mondiale du théâtre : Le Centre Culturel Camerounais a abrité les activités

ByTech237

Mar 28, 2019

Journée Mondiale du théâtre : Le Centre Culturel Camerounais a abrité les activités

Le Centre Culturel Camerounais a abrité les activités relatives à la célébration de la Journée Mondiale du Théâtre le 27 mars 2019.

Plusieurs activités relatives à la célébration de la Journée Mondiale du Théâtre se sont déroulées au Centre Culturel Camerounais, sous l’égide du Ministère des Arts et de la Culture le mercredi 27 mars 2019, sous le thème : « L’intégration, le vivre ensemble et la paix sociale ne doivent en aucun cas être sacrifiés. » Le Directeur du Centre Culturel Camerounais s’est dit honoré par le choix de son Centre pour abriter ces activités.

Cette cérémonie s’est déroulée en 2 phases : la première de 11 à 13 heures, était consacrée à la table ronde où la parole était donnée aux acteurs du théâtre ainsi qu’au public venu nombreux pour la circonstance ; la deuxième phase de 15 à 17 heures, plus festive, s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités.

S’agissant de la première phase, le public l’a suivi avec émerveillement. Cependant, des débats, il ressort que malgré les efforts qui sont faits, le théâtre camerounais n’est pas encore sorti de l’auberge en ceci que les acteurs ne peuvent ou ne vivent pas encore totalement de leur art. Comme esquisse de solution, les intervenants estiment qu’il faut mettre à la disposition des acteurs, des structures solides telle que l’ouverture des Centres Culturels Camerounais au niveau des Régions qui à coups sûrs permettra non seulement de détecter de jeunes talents, et aux anciens d’exprimer librement leur savoir faire afin de répondre à la concurrence de la télévision. Le théâtre est un art, une passion, une forme unique d’expression capable de susciter ou de faire jaillir des émotions fortes. A chaque théâtre, son public ! Dirait-on.

Quant à la seconde phase qui a drainé un nombre impressionnant de personnalités telles que le Secrétaire Général du Ministère des Arts et de la Culture, une icône du cinéma camerounais en la personne de Basseck Ba-Kobio et un diplomate en la personne du Professeur BIMAM BI BIMAM, Secrétaire Exécutif du Cerdotola, pour ne citer que ceux-là. L’occasion a été donnée aux acteurs de différentes catégories pour s’exprimer : les élèves de la maternelles, du secondaire et les… « Professionnels.»

Les enfants ont ouvert le bal avec un théâtre plein d’émotions. Ceux du secondaire, des Lycées et Collèges, ont servi une prestation digne des acteurs de Hollywood. Les plus anciens et Experts en la matière, ont clos la cérémonie dans une ambiance Fou ! Fou ! Fou ! comme l’on dirait dans le show biz, amenant les gens à se tordre de rire dans la salle. La journée s’est achevée dans la joie. Nul doute que dans ces groupes savamment choisis, par les différents acteurs naîtront de futurs grandes vedette du théâtre camerounais. Il ressort que le théâtre camerounais tend malgré les efforts effectués à décoller véritablement ; mais à cause de nombreuses difficultés auxquelles il fait face, il faudrait fédérer les efforts afin de faire véritablement décoller le théâtre dans le pays de l’Oncle Otsama.

Guy Maxime Banyolak

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.