• lun. Août 8th, 2022

Grève des employés de l’EDC : La promesse de la Banque Mondiale

ByTech237

Fév 28, 2019

Grève des employés de l’EDC : La promesse de la Banque Mondiale

Depuis quelques années, le torchon brûle entre le personnel et le top management d’Electricity Developpment Corporation (EDC).

Le Président du Syndoptre, Jean Yves Ngono Misso remue ciel et terre depuis des années en tirant la sonnette d’alarme sur la misère et la maltraitance des employés de l’EDC, particulièrement ceux travaillant dans les barrages de Lom Pangar. Face au mépris et à l’incondescendace du Directeur Général de la dite entreprise, Théodore Nsangou, le Président du Syndoptre a saisi les Ministres en charge des problèmes du travailleur, des Finances, les responsables à la Présidence, au Premier Ministère, et des Responsables régionaux. Dans la plupart des cas, et ce malgré plusieurs appels à la conciliation, le Directeur Général est resté de marbre. Même la note confidentielle lui interdisant toute sortie du territoire national est restée inopérante.

La promesse de la Banque Mondiale

Dans sa lettre du 25 février 2019. Elisabeth Huybens, Directrice des Opérations au Cameroun, Région Afrique, a d’abord accusé réception de la correspondance du Président du Syndoptre, avant de le rassurer sur la prise en compte de l’ensemble des révendications en rapport avec les ouvriers ayant été employés dans les travaux d’amenagement hydroélectrique du Projet de Lom Pangar. Ce d’autant plus que la Banque Mondiale accompagne le Bureau des Résolutions des Griefs (BRG) au sein de l’unité de Projet Lom pangar de l’EDC dans le traitement de la résolution de ces cas dans le strict respect de la reglementation en vigueur au Cameroun.

De son côté, le Délégué régional du Travail et de la sécurité Sociale pour la Région de l’Est a convié le Président Jean Yves Ngono Misso à une réunion tripartite (Administration, l’Employeur et les Syndicats CSTC et SYNDOPTRE) le 13 mars 2019 à 10 heures précises. Quand on sait que dans une de ses sorties récentes à Yaoundé la Banque Mondiale a exhorté le gouvernement du Cameroun à réévaluer le salaire des fonctionnaires camerounais, il faut esperer que le gouvernement se penche véritablement sur la situation des fonctionnaires et des employés de l’EDC, sans oublier les ex-employés.

Léonard Fandja

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.