• dim. Juil 3rd, 2022

Double scrutin du 09 février 2020 : Les partis en lice passent à la caisse

ByTech237

Jan 30, 2020

Le gouvernement apporte un appui substantiel aux partis selon les dispositions du code électoral.

            Alors que la campagne politique pour le double scrutin Législative et Municipale 2020 lancée le samedi 25 janvier dernier bat son plein sur toute l’étendue du territoire national et que les différents partis politiques en compétition multiplient astuces, stratégies et malices pour s’assurer les voies et les suffrages du peuple censé choisir ses représentants dans les mairies et à l’Assemblée Nationale, c’est le moment que le gouvernement du Cameroun par l’entremise du Ministère de l’Administration Territoriale (Minat) a décidé d’apporter  en conformité avec les dispositions du code électorale, l’aide gouvernementale prévue pour la circonstance.

                              C’était au cours d’une brève cérémonie organisée par le ministre Paul Atanga Nji, Ministre de l’Administration territoriale ce mercredi 29 janvier 2020 dans la salle de conférence de son département ministériel. D’une enveloppe globale d’un milliard sept cents million de francs cfa(1.7000.000CFA). Cette subvention de l’Etat qui intervient cinq (5) jours après le début de la campagne se divise en partie comme l’a si bien expliqué le Minat : « Nous avons invité les responsables des partis politiques ou alors les mandataires des partis à venir nous rencontrer pour recevoir ce que l’on peut appeler la première tranche du financement des partis politiques.» Estimée à huit cent cinquante million de francs cfa, cette première tranche ouverte à tous les partis en compétitions a  été distribuée au  prorata du nombre des listes fournies par les 58 partis retenus dans le cadre de ce double scrutin. Face aux critiques qui disent et dénoncent le retard observé pour la distribution des fonds publiques aux partis le Minat a clarifié la question en apportant quelques explications bien que n’étant pas satisfaisantes pour bon nombre « je voulais faire une précision. Pourquoi avons attendu ? Vous savez qu’il y’avait le contentieux électoral il fallait laisser les organes judiciaires vider le contentieux et ce n’est qu’après cela que le Minat reçoit la liste des partis politiques qui vont concourir. »Pour ce qui est de la seconde tranche elle sera distribuée non pas à tous les partis comme ce fut pour la première tranche mais bien au parti politique qui auront au moins un (1) député à l’assemblée nationale ou un conseiller municipal. A la sortie de cette rencontre la majorité des représentants des partis politiques se sont dit satisfaits de l’enveloppe gouvernementale comme le Trésorier général du RDPC Gilbert N. Evouna « mes impressions sont très bonnes vous savez l’argent c’est le nerf de la guerre maintenant nous sommes armés pour bien nous battre. Nous avons reçu une enveloppe conséquente » ceci en refusant toute fois de dévoiler le montant de l’enveloppe reçue des mains du Minat. D’autres leaders par contre  crient leur désarroi face à la modicité des sommes reçues. Qu’on se le dise clairement cette double élection nous réserve encore bien de surprises d’ici au 09 février prochain.          

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.