• lun. Juil 4th, 2022

Cemorep : Huit ans déjà !

ByTech237

Déc 3, 2019

Le Cercle Mondial des Reines et de Princesses dont le siège est à Yaoundé au Cameroun, a organisé un festival international au Cercle Municipal de Yaoundé le jeudi 27 novembre 2019.

Réunis sous le thème « modernité et traditions », l’association Cemorep a célébré le jeudi 27 novembre dernier le 8e festival international de l’Ouest au cercle municipal de l’hôtel de ville de Yaoundé. Une occasion pour les enfants de cette belle région du pays de se retrouver avec eux-mêmes mais aussi avec leurs pères et tous les anciens venus nombreux les accompagner dans cette belle et riche célébration qui aura permis aux nombreux visiteurs venus pour l’occasion de découvrir et de redécouvrir les charmes et les merveilles des traditions d’Afrique en général et du Cameroun en particulier, bien que de plus en plus menacés de disparition face à l’invasion incontrôlée de la modernité. 

Le choix du thème n’est donc pas anodin encore moins incongru comme nous l’explique la princesse Juliette Biakeu, promotrice et présidente du Cemorep ; « le monde est devenu un village planétaire dans lequel la jeunesse africaine et camerounaise en particulier tend à oublier ses origines. Il était donc plus que nécessaire pour nous du Cemorep d’essayer à notre niveau de revaloriser nos cultures car l’Afrique a plus à donner qu’à recevoir ». Des propos forts qui montrent s’il en était encore besoin que de plus en plus, les africains sont conscients de l’importance de leur Culture et son apport dans la transformation du monde. Ce festival qui aura eu le mérite de réunir de très nombreuses personnalités et autorités traditionnelles telles que Sa Majesté Ngapmou Louis, chef supérieur et roi des Badounga a été un moment propice de contemplation et de dégustation de la tradition à travers des expositions d’art des jeunes venus de toutes les parties du pays et des parades dignes des chefferies traditionnelles.

Déroulement

Cette cérémonie s’est déroulée en deux étapes à savoir, une première très festive avec la grande parade des chefs et princesses ; une seconde, plus académique avec la formation des femmes sur l’entreprenariat et le développement personnel. Celle-ci aura réellement permis de faire le rapport entre la modernité et la tradition.  Notons qu’au moment de mettre la clé sous le paillasson, de nombreux visiteurs au premier chef desquels Sa Majesté Ngapmou Louis se sont dits très satisfaits d’avoir assisté à un tel évènement à quelques jours seulement de la célébration de la journée internationale contre les violences faites aux femmes « je me réjouis grandement de l’organisation de cet évènement par le Cemorep et je tiens à encourager et à réitérer tout mon soutien à toutes les princesses dans la promotion de notre culture », va-t-il conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.