• mer. Sep 28th, 2022

Cameroun : Le Waterloo des fauteurs de troubles et des apprentis sorciers

ByTech237

Juil 26, 2019

Cameroun : Le Waterloo des fauteurs de troubles et des apprentis-sorciers.

Le Ministre de l’Administration Territoriale a fait une sortie énergique et musclée ce jeudi 25 juillet 2019 à Yaoundé.
Au lendemain des émeutes survenues mardi dernier 23 juillet 2019 à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé, le Ministre de l’Intérieur ou de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji a, sur très hautes instructions du Chef de l’Etat, Chef des Armées, tenu ce jeudi 25 juillet 2019, une importante et délicate séance de travail avec les Préfets et Sous-préfets dans la salle des Conférences des Services du Gouverneur, en présence de nombreux Journalistes représentant la presse nationale et internationale. « Le Cameroun est un Etat de droits avec des Institutions fortes qu’il faut respecter et protéger. Il n’est donc plus question qu’un parti politique ou qu’un individu, sous prétexte d’une élection présidentielle déjà passée, soit responsable de troubles de quelque nature que ce soit sur l’ensemble du territoire national, et particulièrement dans la capitale, siège des Institutions républicaines. » Dixit le Ministre Paul Atanga Nji. Il a aussi invité, toutes les forces vives, spécialement, les services de renseignements de la police, de la gendarmerie et de l’armée, à redoubler de vigilance et de techniques afin de mettre en mal tous ces apprentis-sorciers qui songeraient un seul instant à s’attaquer à la République. Il n’est donc plus question désormais selon le Ministre, que les populations vivent dans la stupeur et la crainte à cause des hors-la-loi qui ont décidé de se mettre e marge de la nation. Le Ministre a également invité ses paires et collaborateurs à tout faire pour que cesse le phénomène d’agression dans les taxis ainsi que celles des motos-taxis. Plus question de tolérer quelque désordre ou insurrection que ce soit dans la capitale ou ailleurs : « Force doit revenir et force reviendra à la loi. » Paul Atanga Nji. Cette sortie du ministre de l’Administration Territoriale, a le mérite d’être claire et sans ambigüité. Elle a été l’occasion pour le Ministre de rappeler que tous ceux qui choisiront de se détourner des lois de la République, le Cameroun sera leur « Waterloo. » Ceci dans l’optique de ne plus revivre ce qu’on a vécu dans la nuit de lundi à mardi dernier du côté de la prison centrale de Kondengui. Il ne reste qu’à souhaiter que ce message soit entendu par tous.
Guy Maxime Banyolak

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.