• lun. Août 8th, 2022

Assemblée Générale Ordinaire de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun : De la crise au consensus

ByTech237

Mar 6, 2019

Assemblée Générale Ordinaire de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun : De la crise au consensus

L’Assemblée Générale Ordinaire de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) s’est déroulée le 28 février 2019 à l’hôtel Mansel de Yaoundé.

Tenue dans les locaux de Mansel Hotel de Yaoundé, l’Assemblée Générale Ordinaire de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, a donné droit à un spectacle semblable à un volcan en éruption. Au début, avant de s’achever dans une ambiance bon enfant, en effet, alors même que débute la réunion, notamment la vérification du quotas, voilà qu’éclate une dispute des plus houleuse entre les deux personnes représentant le Tonnerre Kalara Club (TKC). L’une répondant à l’invitation à lui adressée par la LFPC et l’autre se réclamant de la société TKC. Ce qui sans tarder, va diviser l’assemblée en deux groupes : les pro-TKC association et les pro-TKC SAOS. Face cet imbroglio, le Président de la Ligue va faire amende honorable en disant : « Ma signature n’est pas au-dessus de la loi. » Afin de poursuivre les travaux dans la sérénité, l’assemblée décidera d’exclure les 2 représentant de chaque tendance du club. De sources bien introduites, nous apprendrons que les membres de l’assemblée générale se sont aussi achoppés pour l’adoption définitive de l’ordre du jour.

C’est la fin qui justifie les moyens

Au terme de l’assemblée générale ordinaire, l’on peut dire qu’elle s’est bien déroulée avec des débats francs et véridiques, présageant même un futur radieux pour tous les protagonistes comme nous le laisse comprendre le Président de la LFPC. Même son de cloche chez le représentant de la Fecafoot Monsieur Alioun Konaté qui dit la détermination de l’Instance faîtière du football camerounais à ramener la sérénité et le calme au sein des clubs. Ces mêmes propos seront recueillis auprès de Monsieur Happy, Président de l’Union de Douala et du Syndicat des Présidents de Clubs de Ligue 1 (SYCEC) qui dit : « Je suis satisfait à l’issue des travaux, particulièrement pour l’intensité et la sincérité des débats au cour de cette assemblée générale. » Celle-ci s’est achevée autour de 21 heures 30 minutes avec l’adoption de 12 résolutions dont, l’adoption du budget pour la saison 2019 qui s’élève à 2 318 000 000 FCFA, l’annulation de tous les contrats de consultation avec les journalistes. Vivement, que le foot reprenne ses droits et que les véritables acteurs puissent enfin vivre de leur art et de leurs sacrifices.

Guy Maxime Banyolak

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.