• mer. Sep 28th, 2022

Ascension du Mont Cameroun

ByTech237

Fév 24, 2020

Pari de la sécurité gagné par les organisateurs


C’est finalement sans heurts, ni coup d’éclat que la course de l’espoir a eu lieu samedi dernier à Buea, au détriment des Ambazoniens qui ambitionnaient de perturber cette compétition.
Julien Efila
Tout est bien qui finit bien, serait-on tenté de dire au moment où les lampions s’éteignent sur la 25ème édition de l’ascension du mont Cameroun tellement le spectre d’un attentat terroriste planait sur le déroulement de cette course. En effet, selon certaines indiscrétions, les séparatistes sécessionnistes qui sèment la terreur depuis près de 4 ans dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest planifiaient de perturber le déroulement de cette grande fête sportive en perpétrant si possible des attentats sur l’itinéraire, ou à défaut au cœur de la ville de Buea. Mais c’est sans incidents, ni coups d’éclats que les 520 athlètes ont finalement participés à cette compétition présidée par le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi. Ceci grâce à la maestria du comité d’organisation et des forces de l’ordre et de sécurité qui ont veillées au grain.
Ainsi, à l’issue de la course, c’est Godlove Gabsibuin, pour les hommes et Carine Tatah, pour les dames qui ont domptés « le char des Dieux ». Après 4 heures 35 minutes, pour le monsieur. Et 5 heures 24 minutes pour la dame. Pour rappel, c’est la cinquième fois que Godlove Gabsibuin remporte cette course après celles de 2012, 2013, 2015 et 2018, et la troisième fois pour Tatah Carine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.