• jeu. Juin 30th, 2022

43ème session du Comité du Patrimoine Mondial : Faits majeurs de la 2ème journée.

ByTech237

Juil 3, 2019

43ème session du Comité du Patrimoine Mondial : Faits majeurs de la 2ème journée.

La délégation Camerounaise à la 43ème session du Comité du Patrimoine mondial est au four et au moulin à Bakou en Azerbaïdjan dans l’optique de défendre les intérêts du Cameroun.

L’importante délégation conduite par le Ministre des Arts et la Culture (MINAC) le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt continue avec détermination et ferveur, de défendre les intérêts du Cameroun à Baku en Azerbaïdjan, à la 43ème session du Comité du Patrimoine Mondial.

Le Minac et le Minfof avec leur suite

Deuxième journée des travaux

La journée de la délégation démarre avec la participation en matinée à la réunion du Groupe Africain afin d’harmoniser les positions à défendre. Ensuite suivra l’audience avec le Directeur exécutif du Fond du Patrimoine Mondial, l’Africain Monsieur Souayibou Varissou accompagné de deux de ses collaborateurs. Les discussions portaient sur l’accompagnement dudit Fond à l’Etat partie Cameroun et du projet d’accord avec ladite Institution en cours de discussion au niveau du Cameroun. Par la suite, la délégation recevra en audience les responsables de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le Centre du Patrimoine Mondial. Les discussions ont porté sur les efforts réalisés par le Cameroun pour la préservation de la valeur universelle exceptionnelle du bien et sollicite l’accompagnement de ces deux institution pour continuer à apporter des solutions aux recommandations de l’UNESCO. Plus tard, dans l’après-midi, le Sous Directeur Général de l’Unesco en charge de la Culture Monsieur Ernesto Ottone Ramirez accompagné de Monsieur Lazare Eloundou Assomo, Directeur de la Culture et Urgences de l’Unesco, recevra en audience, le chef de délégation , le Ministre des Arts et de la Culture le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt qui profitera de l’occasion pour saluer la fructueuse coopération entre le Cameroun et l’Unesco, avant, par la suite, d’aborder les efforts déployés par notre pays pour présenter la valeur universelle exceptionnelle de nos deux sites du patrimoine mondial. Il a enfin exhorté l’Unesco à continuer son accompagnement. La journée va s’achever par une audience avec le Directeur Général du Centre International d’Etudes pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICROM) Monsieur Ndoro Weber.

La délégation Camerounaise

La question du renforcement des capacités a été élaborée ainsi que le paiement par le Cameroun de ses arriérés de contribution annuelle. Conscients de l’importance de cette session, nous nous ferons le devoir de vous en rendre compte au jour le jour.

Guy Maxime Banyolak

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.